Qui sommes nous ?

Études et Chantiers est un mouvement national d’Éducation populaire composé d’associations régionales, qui mettent en œuvre des actions ayant un double objectif:

  • la progression sociale des individus et la participation citoyenne
  • l’amélioration des espaces de vie et des territoires dans une démarche de développement durable

Parce que nos projets concilient l’activité économique et l’utilité sociale, Études et Chantiers s’inscrit dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire.
Par l’animation et la mise en œuvre technique et pédagogique de projets collectifs, Études et Chantiers mobilise un public de jeunes, d’adultes français ou étrangers, en zone rurale et urbaine, pour des actions diverses, toujours utiles aux territoires.
Notre pédagogie active allie la dimension utile du travail et le collectif, c’est ce que nous appelons le Chantier.
Nos domaines d’intervention variés nous permettent de mettre en pratique nos valeurs et notre pédagogie en France et à l’étranger.

Qui sommes nous ?

Études et Chantiers est un mouvement national d’Éducation populaire composé d’associations régionales, qui mettent en œuvre des actions ayant un double objectif:

  • la progression sociale des individus et la participation citoyenne
  • l’amélioration des espaces de vie et des territoires dans une démarche de développement durable

Parce que nos projets concilient l’activité économique et l’utilité sociale, Études et Chantiers s’inscrit dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire.
Par l’animation et la mise en œuvre technique et pédagogique de projets collectifs, Études et Chantiers mobilise un public de jeunes, d’adultes français ou étrangers, en zone rurale et urbaine, pour des actions diverses, toujours utiles aux territoires.
Notre pédagogie active allie la dimension utile du travail et le collectif, c’est ce que nous appelons le Chantier.
Nos domaines d’intervention variés nous permettent de mettre en pratique nos valeurs et notre pédagogie en France et à l’étranger.

Notre Pédagogie du chantier

L‘histoire de notre « pédagogie chantier » commence à la sortie de la 1ere guerre mondiale lorsque qu’un Suisse propose aux peuples meurtris par la guerre de reconstruire ensemble une ville symbole : Verdun… C’est alors un collectif de citoyens suisses, français, allemands, belges qui ensemble décident de reconstruire Verdun pour reconstruire la Paix.
Ici, se trouve l’essence de ce que l’on appelle « Chantier », un travail collectif, d’intérêt général dans le but de construire, reconstruire, créer et de faire ENSEMBLE un travail UTILE à la société et aux femmes et hommes qui la composent.
Études et Chantiers met en œuvre des chantiers qui s’inscrivent dans une démarche pédagogique qui lui est propre et dans une dynamique locale de développement et d’implication des habitants et plus généralement des citoyens.

À la base de la mission éducative d’Études et Chantiers, issue des mouvements de l’éducation populaire, la pédagogie de chantier favorise l’apprentissage collectif :

du « travail » : entendu comme une production, une mission, un projet de toutes et tous (jeunes, adultes de toutes origine)

de la vie et du lien social, par une réalisation matérielle ou immatérielle

en répondant aux besoins d’un territoire (du local à l’international) et des populations

La pédagogie du chantier implique 3 ingrédients :

Un public cible : bénévoles, volontaires, salariés en insertion, stagiaires, etc.

Une production mettant en œuvre des savoir-faire (traditionnels, innovants, expérimentaux…)

Un territoire et une population bénéficiaire : un(e) ou plusieurs communes, quartiers ou villages, région ou pays.

La pédagogie du chantier met en œuvre 3 apprentissages :

Le rapport au travail, aux travaux, l’équipe,

L’engagement et l’insertion de la personne, la vie collective, interculturelle, l’ouverture au monde,

La place dans le territoire et le lien avec la population, le développement durable, la coopération internationale..

Chacun de ces apprentissages sert de base aux objectifs pédagogiques confiés aux équipes encadrantes d’Études et Chantiers.
Cette base pédagogique, se décline en fonction des activités des associations adhérentes au projet d’Études et Chantiers, des dispositifs dans lesquels nous inscrivons notre action mais aussi des projets locaux, européens et internationaux issus des coopérations avec nos partenaires :

Chantiers internationaux de bénévoles

Chantiers adolescents

Ateliers et chantiers d’insertion par l’activité économique

Chantiers école

Ateliers chantier

Chantiers éducatifs, de proximité,

Service volontaire, Service Civique, etc.

Notre démarche pédagogique s’enrichit et se nourrit des évolutions sociétales et des enjeux de l’époque où elle s’inscrit, tant dans les territoires français qu’en Europe, et dans le monde.

De l’histoire du chantier d’adolescent qui aménage son centre de vacances (à l’origine de la création d’Études et Chantiers en 1962) aux chantiers d’insertion ou de volontaires, la pédagogie du chantier a su répondre et s’adapter aux besoins des époques et des sociétés…

À ce jour, cette pédagogie trouve de nouveaux développements dans le monde (en Asie et Amérique du Sud), sur des questions sociétales (telles que le décrochage scolaire, l’éco-construction, l’alimentation, etc.) ainsi que sur des questions économiques (économie sociale et solidaire, développement des territoires…).

À nous d’ouvrir et de construire de nouveaux chantiers…

Les années 60

Le temps de la coopération…

Études et Chantiers prend racine dans les mouvements de jeunesse très actifs dans les territoires et dans la coopération entre les peuples. D’une volonté commune de se rassembler pour mieux coopérer naît, en 1962, une association nationale à vocation internationale : Études et Chantiers. Elle est composée des associations locales issues des territoires et organisatrices de chantiers de jeunes.

Les années 70

Le temps de l’influence et de la reconnaissance…

Dans un contexte de montée du chômage et particulièrement celui des jeunes, les associations d’Études et Chantiers proposent un temps différent,un temps volontaire pour s’engager dans un projet utile et collectif. Elles proposent en effet, par le biais de leurs chantiers hors vacances scolaires et en milieu urbain, un temps d’engagement hors des murs (école, travail…) d’implication des citoyens dans des projets d’aménagement de leurs espaces de vie. Les pouvoirs publics s’inspirent alors de cette démarche d’implication citoyenne pour différents dispositifs tels que le Service Civil et le Travaux d’Utilité Collectif. Parallèlement au développement des chantiers de jeunes, Études et Chantiers devient la première structure à mettre en place ce que l’on appelle aujourd’hui des chantiers d’insertion par l’activité économique.

Les années 80

Le temps de la reconnaissance des initiatives locales…

Fort de cette reconnaissance pour la démarche pédagogique et le projet associatif d’Études et Chantiers, le mouvement national se régionalise par la création d’associations régionales. C’est dans les années 80 que la structure actuelle du mouvement se dessine : une Union Nationale (rôle technique et de coordination) et des Association Régionale Études et Chantiers acteurs de terrain.

Les années 90 – 2000

Le temps du renouveau…

Après une période de réflexion et de changements, la volonté et la force du réseau des associations locales d’Études et Chantiers permet sa renaissance. L’Union nationale porte politiquement et institutionnellement les messages et valeurs du mouvement. Elle a également pour rôle de se développer dans les territoires métropolitains et d’outre-mer.

Aujourd’hui

Le mouvement Études et Chantiers contribue à promouvoir une « autre société »

Vers plus de durabilité et de mieux vivre-ensemble tout en proposant des alternatives économiques, écologiques et sociétales. Pour cela, Études et Chantiers proposons des chantiers qui favorisent la participation active de tous les citoyens dans le développement des territoires que ce soit en France ou à l’étranger.

Notre Histoire

Les années 60

Le temps de la coopération…

Études et Chantiers prend racine dans les mouvements de jeunesse très actifs dans les territoires et dans la coopération entre les peuples. D’une volonté commune de se rassembler pour mieux coopérer naît, en 1962, une association nationale à vocation internationale : Études et Chantiers. Elle est composée des associations locales issues des territoires et organisatrices de chantiers de jeunes.

Les années 70

Le temps de l’influence et de la reconnaissance…

Dans un contexte de montée du chômage et particulièrement celui des jeunes, les associations d’Études et Chantiers proposent un temps différent,un temps volontaire pour s’engager dans un projet utile et collectif. Elles proposent en effet, par le biais de leurs chantiers hors vacances scolaires et en milieu urbain, un temps d’engagement hors des murs (école, travail…) d’implication des citoyens dans des projets d’aménagement de leurs espaces de vie. Les pouvoirs publics s’inspirent alors de cette démarche d’implication citoyenne pour différents dispositifs tels que le Service Civil et le Travaux d’Utilité Collectif. Parallèlement au développement des chantiers de jeunes, Études et Chantiers devient la première structure à mettre en place ce que l’on appelle aujourd’hui des chantiers d’insertion par l’activité économique.

Les années 80

Le temps de la reconnaissance des initiatives locales…

Fort de cette reconnaissance pour la démarche pédagogique et le projet associatif d’Études et Chantiers, le mouvement national se régionalise par la création d’associations régionales. C’est dans les années 80 que la structure actuelle du mouvement se dessine : une Union Nationale (rôle technique et de coordination) et des Association Régionale Études et Chantiers acteurs de terrain.

Les années 90 – 2000

Le temps du renouveau…

Après une période de réflexion et de changements, la volonté et la force du réseau des associations locales d’Études et Chantiers permet sa renaissance. L’Union nationale porte politiquement et institutionnellement les messages et valeurs du mouvement. Elle a également pour rôle de se développer dans les territoires métropolitains et d’outre-mer.

Aujourd’hui

Le mouvement Études et Chantiers contribue à promouvoir une « autre société »

Vers plus de durabilité et de mieux vivre-ensemble tout en proposant des alternatives économiques, écologiques et sociétales. Pour cela, Études et Chantiers proposons des chantiers qui favorisent la participation active de tous les citoyens dans le développement des territoires que ce soit en France ou à l’étranger.

Île de France

Études et Chantiers Île-de-France est une association d’éducation populaire et de l’Économie Sociale et Solidaire. Nous utilisons notre savoir-faire et notre pédagogie du chantier pour renforcer le pouvoir d’agir et la participation de jeunes et d’adultes, français ou étrangers, dans le cadre de projets d’intérêt collectif, adaptés au territoires locaux et visant la préservation de l’environnement. Pour cela, nous nous appuyons sur des dispositifs divers tels que les ateliers et chantiers d’insertion, les chantiers de formation, les chantiers éducatifs, les chantiers internationaux de bénévoles, le Service Civique, le Service Volontaire Européen.

En savoir plus

Corsica

Études et Chantiers Corsica est une association loi 1901, dédiée à l’insertion socioprofessionnelle par l’activité économique. Son champ d’action couvre l’étude, l’animation et la mise en oeuvre d’ateliers et de chantiers d’insertion en lien avec des projets collectifs de protection, d’aménagement et de gestion des espaces naturels, de restauration et de valorisation du patrimoine bâti et paysager, s’inscrivant dans des projets globaux de développement local et de dynamisation du territoire.

En savoir plus

Caciaura

Chantiers Actions Citoyenneté et Inclusion Auvergne-Rhône-Alpes, projet Études et Chantiers (CACIAURA, projet Études et Chantiers) est une association loi 1901, née en Décembre 2017, agréée Jeunesse et Sport qui a pour objet la promotion à l’échelon local, national et international de projets de travail collectif pour un développement solidaire, qui s’appuie sur la pédagogie de chantier, le vivre ensemble et la création de lien social.

En savoir plus

Engagement Civique

Créée en juillet 2015, l’association Études et Chantiers Engagement Civique a pour objet la promotion aux échelons régional et interrégional des projets de travail différent pour un développement solidaire à travers l’engagement et le volontariat. Elle entend développer toute forme de participation des jeunes et des adultes éloignés ou non de l’emploi, à l’aménagement, l’équipement, l’animation, la sauvegarde et la gestion de l’espace de vie et des espaces naturels, en zone rurale et urbaine.

En savoir plus

Midi-Pyrénées

Structure de l’économie sociale et solidaire, de l’éducation à l’environnement et de l’éducation populaire, l’association Études et Chantiers Midi-Pyrénées a pour objectifs :

Créer un espace d’éducation à la citoyenneté, l’interculturalité, la rencontre et à la solidarité internationale.
Découvrir des métiers et acquérir des savoirs faire dans les domaines de l’animation, l’éco-construction, la rénovation du patrimoine et l’environnement.
Promouvoir la pédagogie du faire et du vivre ensemble et la création de lien social.
Offrir un parcours individualisé à des personnes en situation d’exclusion sociale et/ou scolaire.
Créer un espace de rupture avec l’environnement quotidien ouvrant d’autres possibles.
Participer au développement régional et local, dans une démarche de développement durable.

En savoir plus

Chantiers internationaux de bénévoles